Les règles du backgammon en 6 étapes

*Les bonus ne sont pas applicables aux joueurs de la province d'Ontario.

Le backgammon n’est pas le jeu le plus répandu au sein des casinos terrestres ou des salles de jeux en ligne, mais certaines maisons virtuelles comme celles de Casino Rewards le proposent et c’est pourquoi nous avons décidé de vous en présenter les règles. Ci-dessous, découvrez les règles de ce jeu vieux comme le monde. Nous avons décidé de construire ce tutoriel par étapes, pour que vous puissiez comprendre le fonctionnement dans l’ordre.

1. Se placer face à l’adversaire

En réalité, il est difficile de trouver des casinos qui proposent le backgammon, car ce jeu suppose beaucoup plus de stratégie que les grands classiques comme la roulette ou le black jack.

Cela dit, il reste dans la catégorie des jeux de hasard. Sur les rares plateformes qui en proposent, il s’agit par exemple de parier sur le gagnant ou de jouer face à un ordinateur en misant une certaine somme.

C’est évidemment dans le deuxième cas que vous allez devoir mettre un peu vos méninges à l’épreuve !

2. Observer le plateau

Oui, c’est toujours le même plateau, mais un joueur novice gagne à bien connaître toutes les parties d’un jeu de backgammon. Dans une version classique, vous trouverez :

  • Quatre parties distinctes où apparaissent 6 flèches (il y a donc 24 flèches en tout). Une flèche sur deux est noire, l’autre est blanche (c’est un exemple : les couleurs peuvent facilement varier).
  • Cette alternance ne doit pas trop vous perturber. En soi, ce n’est qu’un choix esthétique et pratique, pour donner un style au plateau et aider les joueurs à mieux se repérer.
  • Des pions placés toujours de la même manière au départ :

– Sur la flèche tout à gauche, on place cinq pions.
À noter : en haut figurent les pions du joueur 1, en bas ceux du joueur 2.

– Sur la cinquième flèche en partant de la gauche, trois pions prennent place.
À noter : cette fois, en haut figurent les pions du joueur 2, et en bas ceux du joueur 1.

– Sur la septième flèche en parlant de la gauche, on retrouve à nouveau cinq points.
À noter : c’est à nouveau les pions du joueur 2 qui sont en haut, et les pions du joueur 1 qui se situent en bas.

– Sur la dernière flèche, tout à droite, c’est deux pions qui sont disposés.
À noter : pour cette dernière « salve », on retrouve les pions du joueur 1 en haut, et les pions du joueur 2 en bas.

3. Déterminer celui qui commence la partie

Comme dans certains jeux de société que vous connaissez sans doute, il faut commencer par désigner le joueur qui déplacera ses pions en premier. Ainsi, il faut tirer un dé. Celui qui obtient le plus haut résultat engagera la partie.

4. Commencer la partie

Le premier joueur lance deux dés cette fois, et pour le reste du jeu. Comme dans un jeu de l’oie, le résultat lui indique de combien de cases il doit déplacer ses pions.

Attention : chaque participant doit respecter un sens. Le joueur 1 partira d’en bas à gauche. Il rejoindra alors la partie en haut à gauche en respectant le sens inverse des aiguilles d’une montre. Le joueur 2, lui, partira d’en haut à gauche… pour atteindre la partie en bas à gauche en respectant le sens normal des aiguilles d’une montre.

Le but, c’est de faire pour ainsi dire un « tour du plateau », de ramener tous ses pions vers la section strictement opposée à son départ pour les sortir de la zone de jeu.

5. Avancer et attaquer (avec de la chance)

Bon, ce n’est pas un jeu franchement violent… mais vous pouvez « éjecter » les pions de l’adversaire. Ils se retrouveront alors propulsés sur la barre du milieu.

Si l’un de vos pions se retrouve dans cette position, il faut tirer les dés pour qu’il réapparaisse dans la section finale visée par l’adversaire. Par exemple, si vous faites trois, il sera sur la troisième flèche.

Ainsi la partie peut se prolonger et se corser.

Attention : on ne peut attaquer que s’il y a un seul pion adverse sur la flèche. S’il y en a plus, la case n’est pas accessible, tout simplement. Il faut l’ignorer.

6. Faire sortir les pions

Faire sortir ses pions, c’est l’étape ultime. Il faut d’abord que toutes les pièces aient atteint la section finale. Imaginez que vos pions fassent partie d’une unité militaire. On ne voudrait pas laisser un soldat traîner trop loin derrière et s’enfuir sans lui, non ?

Vous devrez alors faire un nombre assez élevé pour que vos pions quittent la dernière section.

Les règles basiques du backgammon : notre bilan

Il y a certaines subtilités que nous n’avons pas abordées, mais nous espérons avoir livré l’essentiel : l’organisation du plateau, la manière de se déplacer, les enjeux liés à l’attaque et évidemment l’objectif final. Encore une fois, les casinos ne regorgent pas de ce divertissement, mais cela existe, alors renseignez-vous ! Vous vous inscrirez dans le sillon de plusieurs siècles… voire millénaires de jeux !

Voir plus de règles de jeux de casino populaires:

Cliquez sur les liens ci-dessous pour consulter les règles des jeux de casino gratuits en question.

Laisser un commentaire