Les licences de jeux des casinos en ligne: le guide complet

*Les bonus ne sont pas applicables aux joueurs de la province d'Ontario.

Un casino en ligne sans licences de jeux… est à fuir comme la peste ! En effet, tous les sites proposant des divertissements tournant autour de l’argent et dépendant du hasard doivent proposer des solutions sous licences.

Dans les lignes à venir, nous allons faire le point sur les grandes licences de jeux attribuées aux casinos en ligne. Vous découvrirez les grands principes qui sous-tendent ce genre de réglementations, leurs noms et leurs caractéristiques.

Que vous soyez joueur ou le responsable d’un casino en ligne, il est vraiment intéressant, voire capital d’être au clair sur le système de contrôle qui régit l’immense industrie des salles de jeux virtuelles sur Internet.

Une licence pour les jeux de casino en ligne : qu’est-ce que c’est ? Est-ce obligatoire ?

Lorsqu’un entrepreneur souhaite ouvrir un bar, par exemple, il doit obtenir une licence particulière pour vendre de l’alcool. Évidemment, le principe n’est pas absolument similaire pour les casinos en ligne, mais on retrouve l’idée d’une mécanique d’autorisation et de régulation, utile à endiguer les débordements.

C’est d’autant plus important sur Internet. Cet immense réseau présente d’innombrables avantages, mais s’avère parfois (trop souvent, à vrai dire) le terreau fertile de fraudes, de détournements et de trafics. Dans ce contexte, il faut tracer certaines limites et garantir autant que possible une expérience sécurisée, contrôlée aux maisons de jeux digitales et à leurs parieurs.

En effet, un casino en ligne se doit de respecter certaines règles, d’observer certains comportements sur le plan légal et éthique pour prétendre à l’attribution d’une licence. En voici les grandes lignes directrices.

À quoi s’engage un casino en ligne lorsqu’il veut obtenir une licence ?

1. Respecter le joueur

Un espace de divertissement impliquant des mises en argent réel (et même ceux qui se contentent de simuler, puisque cela peut provoquer une addiction) n’est pas qu’une plateforme ludique et reposante. Dans certains cas, les joueurs peuvent s’endetter, perdre le contrôle et transformer leur expérience en un véritable calvaire.

C’est pourquoi, bien que les paramètres et les exigences soient différentes d’une licence à l’autre, les casinos en ligne doivent s’engager à respecter l’intégrité du joueur, en gardant les principes du jeu responsable dans sa ligne de mire.

De plus en plus, les structures de paris sur Internet permettent à chacun de moduler son temps de jeu, de planifier ses parties pour éviter de tomber dans une boucle périlleuse.

Certains casinos se montrent encore frileux, et se contentent de publier quelques avertissements sur l’addiction. D’autres poussent la mécanique très loin, avec la possibilité de s’autoexclure en ciblant une catégorie de jeux particulière, par exemple.

Dans tous les cas, au vu des réglementations toujours plus sévères qui se mettent en place, l’obtention d’une licence (et sa conservation) devrait être de plus en plus soumise à la nécessité, pour chaque site, de préserver les utilisateurs.

2. Garantir une expérience équitable

Nous avons tous entendu « La maison gagne toujours ». Ce n’est pas tout à fait vrai. Cet adage renvoie à l’idée que les jeux sont organisés autour de certains avantages pour le dealer, comme le fameux « 0 » à la roulette qui est souvent considéré comme une taxe déguisée.

Mais il est possible de gagner, et les casinos en ligne qui prétendent à l’obtention d’une licence doivent prouver que leur site n’est pas une « arnaque » en ce sens, que les gains au gré des jeux sont effectifs et que la distribution des gains n’est pas une fausse promesse.

Des audits sont régulièrement organisés pour vérifier la fiabilité des maisons de jeux.

En principe, les sites proposant des jeux de hasard en ligne sont astreints à un taux de redistribution équivalent à 95%. Évidemment, cela peut paraître énorme, mais il faut s’imaginer que des sommes astronomiques sont « brassées » au quotidien, et que cela ne signifie pas une fortune garantie à chaque joueur.

Toujours est-il que cette garantie est directement liée à l’attribution d’une licence, et qu’en principe les casinos s’engagent à respecter cette condition sur le long terme.

3. Être solvable

La santé financière initiale d’un organisme peut aussi influencer la décision d’attribuer ou non une licence temporaire. En effet, typiquement, les compagnies doivent pouvoir satisfaire les demandes de retrait en tout temps.

4. La protection des données

Parmi les grands pontes de la licence pour les salles de jeux virtuelles, certains mettent un point d’honneur à encadrer la protection des données. Autrement dit, les informations fournies ou interceptées par le site ne devraient jamais être détournées, vendues ou utilisées à des fins autres que celles permettant le bon fonctionnement de la plateforme.

Maintenant que nous avons passé en revue les nécessités morales et administratives qui se cristallisent au moment de franchir le pas pour décrocher le sésame certificatif, « zoomons » sur les grands noms de cette procédure.

Quelles sont les principales licences de casinos en ligne à travers le monde ?

Les licences permettant de proposer des services de divertissement en ligne ne sont pas distribuées par une seule autorité. Il en existe d’ailleurs un certain nombre, parmi lesquelles nous avons choisies les plus connues. Cela ne signifie pas que les autres n’ont pas de valeur à nos yeux – nous souhaitons simplement donner une idée des possibilités, sans verser dans le catalogue.

Les principales licences de casinos en ligne à travers le monde (sélection)

1. Curaçao Egaming

curacao egaming logo de la licence de jeux

Curaçao Egaming est un des leaders dans la distribution des licences pour les casinos en ligne. De manière générale, cet organisme de certification est considéré comme assez fiable et propice à installer une confiance entre les utilisateurs, les fournisseurs de jeux et tous les intermédiaires impliqués.

Parmi les raisons qui expliquent ce succès, on peut citer la procédure assez stricte sous-tendant l’attribution d’une licence : pour espérer mettre la main sur ce Graal, les maisons de jeux digitales doivent apporter de très nombreuses garanties (fiscales, structurelles, éthiques) et sont contrôlées régulièrement, surtout dans les premières années d’activité.

Malgré cette présentation très avantageuse de la Curaçao eGaming licence, il nous faut vous indiquer que selon nous cette licence est loin d’être la meilleure et la plus fiable. Utilisée plutôt comme argument marketing pour les plateformes qui n’ont pu obtenir de vraies licences sérieuses et auditées, la licence du Curaçao est selon nous moyennement fiable.

Vous ne serez donc absolument pas protégé par cette licence: si un casino en ligne ne possède que celle-ci, passez votre chemin.

2. Kahnawake Gaming Commission

logo de la commission de jeux de Kahnawake au Canada Kahnwake Gaming Commission

On a tous déjà entendu parler de la manière dont certains Amérindiens sont parvenus à se faire une place dans l’économie américaine grâce à l’exploitation de casinos. C’est dans ce sillon qu’est née la licence Kahnawake, dans laquelle plusieurs utilisateurs et entrepreneurs placent leur confiance depuis 2006 (pour les solutions en ligne).

3. Malta Gaming Authority

logo de la licence de casino Malta Gaming Authority

Malta Gaming Authority est un organisme de contrôle et de régulation très répandu sur Internet, qui chapeaute un très grand nombre d’espaces de paris virtuels sur Internet depuis 2001 déjà.

Le site officiel de cette firme publie régulièrement des informations sur les autorisations qu’elle a délivré, sur les sites qui se prétendent affiliés à ses services, ainsi que sur ses valeurs en général. Dans l’ensemble, c’est un nom respecté dans le monde du jeu d’argent connecté.

4. Les licences « anglaises »

le logo de la gambling commission du United Kingdom Uk gambling commission
La UK Gambling Commission

La commission officielle établie au Royaume-Uni et visant à réguler les offres de jeux en ligne délivre de nombreuses licences. D’autres organismes, à Gibraltar par exemple, apparaissent comme des relais de certification.

logo de la commission de jeux de Gibraltar GRA Gibraltar Regulatory Authority
La Gibraltar Regulatory Authority

De manière générale, ces licences sont réputées pour leur sérieux, eu égard aux nombreuses vérifications faites en amont et aux exigences qui les sous-tendent. Parmi les enseignes qui détiennent cette licence hautement régulée (on parle ici de la UK Gambling Commission) on peut citer Quatro Casino, Zodiac Casino, Captain Cooks Casino ou encore l’excellent Yukon Gold Casino.

Les licences délivrées au casino en ligne : est-ce fiable ?

Jusque-là, nous n’avons sciemment pas abordé la fiabilité des licences de casinos en ligne, car nous ne voulons pas désigner tel ou tel organisme comme particulièrement indigne de confiance. Cela dit, et sans citer d’affaires précises, il est important de savoir que certaines polémiques ont éclaté, à propos desquelles chacun se forgera une opinion :

  • Plusieurs firmes ont été accusées de ne pas vraiment jouer leur rôle jusqu’au bout en cas de litige entre les utilisateurs d’une part, et les casinos auxquels une licence a été attribuée en amont d’autre part.

    Il est évidemment difficile de savoir si ces reproches découlent d’une mauvaise foi de la part des joueurs ou d’un véritable laxisme dans la gestion des conflits. Toujours est-il que parmi les sites licenciés, on en trouve qui se permettent quelques largesses une fois leur réputation bien assise. Il faut dès se montrer vigilant, quelle que soit l’entité responsable des éventuels débordements.
  • Des problèmes de taxation se posent parfois : les gouvernements ne voient pas d’un bon œil la délocalisation de certaines structures et les conséquences que cela peut avoir sur le plan économique.
  • À plusieurs occasions, les institutions chargées de réguler l’activité des casinos en ligne se sont vu reprocher une légèreté au moment de délivrer les documents tant convoités. Cela serait lié, selon les détracteurs, à la volonté de s’enrichir, puisqu’évidemment de telles procédures supposent des frais de dossiers et de suivi parfois mirobolants.
  • La multiplicité des plateformes disponibles peut laisser craindre une grande volatilité des comportements, comportements auxquels les structures de surveillance n’ont parfois pas le temps ou la possibilité de réagir.

Quoiqu’il en soit, il est difficile d’avoir un avis tranché et définitif sur la fiabilité de ces organismes. Il faut vraiment étudier les situations au cas par cas, et seule une expérience « personnelle », ou en tout cas institutionnelle, peut permettre de se forger une opinion solide.

Les licences des casinos en ligne : notre conclusion

Une chose est certaine : quelles que soient les difficultés rencontrées par les utilisateurs et les débordements constatés à certains moments, les licences sont absolument indispensables. Tout comme un État ne pourrait pas survivre sans loi, un casino en ligne ne saurait être crédible et fiable sans qu’un organisme de régulation n’en supervise les mécanismes.

Parfois, les situations deviennent très complexes parce que les acteurs sont multiples et les intérêts très divergents. Il faut dans la plupart du temps compter les gouvernements dans l’équation, qui essayent à la fois de s’en remettre aux organismes de licence et d’en surveiller les dérives.

Nous ne pouvons que vous inviter, si vous êtes entrepreneur dans le domaine des casinos en ligne par exemple, à vous renseigner méthodiquement sur les institutions qui vous intéressent, en consultant plusieurs sources avant d’arrêter un choix. Les joueurs gagnent aussi à se montrer prudents.

L’objectif principal et rattaché à tout système de réglementation est que chacun puisse se sentir en sécurité au moment de parier ou de fournir des solutions de divertissement aux parieurs. Le jeu doit rester un plaisir avant tout.

Laisser un commentaire